Green chopper => simplicité et élégance sont les maîtres mots de chop sur mesure!!!!

Posté par wishbiker le 21 février 2011

Green chopper => simplicité et élégance sont les maîtres mots de chop sur mesure!!!!  dans 5' - Les FRENCH builders: Dub, Nicolas Chauvin, Bubu... IMG_4820-300x200

 

 

Internet est souvent décrié et dénigré pour son côté exclusif et castrateur en matière de relations humaines.. Quel rapport avec la Kustom Kulture?

Ben, je vais vous prouver le contraire…. 

A l’occasion d’un cyber-échange, j’ai découvert un chop « amazing », comme dirait nos cousins outre atlantique… Une finition parfaite, une fourche tout bonnement somptueuse et un cadre homemade a couper le souffle.. C’est du grand ART!!!

Je vais vous conter l’histoire de ce chop mais aussi celle de son proprio qui est tout aussi extraordinaire!

 

 

Voila commence la vie motardesque de ce proprio hors du commun, d’un chop qui l’est tout autant! Voilà, mot pour mot l’histoire de son récit…

 Celle-ci a commencée en 1975 avec l’achat d’une DTMX yam, puis d’une 125 TY que j’ai gardée longtemps car j’aimais beaucoup le trial. En 1982, à l’âge de 30 ans seulement, mon épouse m’offre le permis moto et une 1000 TR1 yam, beau bi-cylindre. Puis après mon divorce, ma nouvelle compagne m’offre un side pour pouvoir faire des promenades en familles et nous faisons quelques rallyes. J’ ai aussi possédé une 1100 XS, une 240 KTM, un side 1300 Kawa et en 2008 une trial 240 climber. En 1988, j’achète mon premier side-car de rallye, suivi par un deuxième, un troisième et enfin un dernier que j’ai vendu il y a deux ans.

Par contre , en faisant des rallyes je découvre en 1989 les courses de côte et achète un side de compétition, un Bellazzi gsxr 750 et durant 20 années je serais avec mes deux épouses en compétitions en ayant été en 1997 vice-champion de France de la montagne et 3° en vitesse et en 1998 vice-champion de France de vitesse. En 2002, après deux ans d’arrêt, je rachète un side court en Angleterre et fais en 2003, 2004, 2005 et 2006 le Tourist Trophy sur l’ île de Man. Ensuite, jusqu’au jour de ma dernière course en 2008 , je fais avec mon épouse toujours, le championnat de side d’Europe, des courses en Allemagne de l’Est, en Hollande et en Belgique, et donc cesse toute compétition en fin 2008 pour cause de mise en pré-retraite et manque de moyens financiers. C’est alors que je me rends compte qu’avec mon dernier side de rallye, je vais sans doute perdre mon permis car celui-ci roule trop vite. Je décide alors , toujours avec mon épouse motarde, d’acheter un harley attelé pour rouler moins vite. J’ essaie un fat boy  attelé qu’on me déconseille vu sa faible puissance et découvre le V-ROd de 115 chevaux.


Vrod
Album : Vrod

3 images
Voir l'album

Moi qui n’aimais pas les Harley trop grosses et trop pleines de chromes, j’aime cette nouvelle bécane, et en roulant quelques semaines en solo avant de la faire atteler, trouve cette conduite en solo en gros bi-cylindre très intéressante. En regardant toutes les Harley, et en me souvenant que mon père avait une 750 WLA en 1950 lorsqu’il était soldat, je m’en achète une de 1940

 

Wl
Album : Wl

20 images
Voir l'album
, une WLC et y mets pas mal d’argent pour remettre le moteur fatigué en état.

Tout va bien avec mes bécanes mais je m’ intéresse de plus en plus aux HD et des potes me font essayer une fat et une Dyna, et j’aime beaucoup le moteur, mais pas trop la grosseur de tous les éléments. Un jour mon fils construit un 1000 fonte complet, genre chop, et j’aime beaucoup. Un autre jour mon fils construit pour un Belge, une Buell géniale  et j’aime beaucoup aussi. Amoureux maintenant de ces gros moteurs HD, je fouille sur internet et trouve mon chop à vendre et l’achète. Génial car c’est un engin fait main, unique, plein de surprises et de vibrations, plein de tout une fois que tu es à coté, une fois qu’il tourne et lorsque tu y es assis .

El guzz
Album : El guzz

37 images
Voir l'album

Guzz, ce constructeur de génie talentueux n’est pas un homme que la pub et les ventes intéresse; Il construit le chopper par plaisir de la construction, de la mécanique, de la beauté et du handmade. D’ailleurs je suis le seul à posséder une Guzz car normalement il ne vend pas et lorsqu’il a terminé une construction, même si elle fait un concours, celle-ci est redémontée pour recommencer un nouveau modèle, par plaisir de construire. Je puis cependant dire que la construction de cet engin a duré environ 6 mois, en dehors des heures de travail naturellement et que tout a été fait main par lui-même;il a modifié le moyeu de la roue arrière en bronze, le châssis est complètement fait par lui en tube, le garde boue arrière est fait main aussi, la fourche est de type indian avec des lames de ressort de suspensions de vieilles voitures, les articulations de la roue sont faites par lui en alu, la selle faite manuellement en cuir martelé, la peinture en douze couches avec sur le réservoir des feuilles de cannabis qu’il faut deviner car elles sont en vernis, les poignées et les reposes pieds sont en bronze tourné, ainsi que deux bouchons du guidon et deux bouchons sur le garde boue arrière, le réservoir d’huile est fait main avec un morceau de tuyau d’acier soudé et un regard en plastique maintenu par un fenêtre bronze, le robinet d’essence en bronze tourné était en décoration mais j’ai réussi à le rendre étanche et l’ai donc conservé, les supports de reposes pieds sont aussi fait main en alu, ainsi que le sélecteur et la pédale de frein, le filtre à huile est totalement tourné par Guzz, les tuyaux d’huile en cuivre étaient en décoration pour expo mais je les ai conservés .

Lorsque j’ai acheté la bécane, avec difficultés car il ne voulait la céder qu’à un passionné et il ne me croyait pas assez rock pour la posséder, celle-ci était en commande de vitesse manuelle suicide et comme cela me déplaisait, j’ai modifié en installant un frein à disque à l’avant droite ( car je n’avais pas la place à gauche), en fabriquant moi-même un sélecteur en alu et une tige de sélecteur tribal en alu aussi. J’ai aussi taillé dans une tôle alu un cache tribal pour la courroie primaire ainsi qu’un entourage de plaque d’immatriculation.

J’ai aussi installé un feu stop et suis en train d’installer des clignos et un klaxon. Comme le circuit électrique était très simple, j’ai rajouté un interrupteur pour code/phare, un interrupteur pour mise en marche de l’éclairage, un interrupteur pour couper les bobines et donc arrêter le moteur, et dernièrement ai aussi installé un interrupteur d’alimentation électrique de la génératrice ( car celle-ci bouffe beaucoup de voltage et si je ratais mon démarrage moteur je mettais rapidement la batterie à plat, et maintenant tout va mieux en n’oubliant pas d’alimenter la génératrice dés que le moulin tourne.)

 Sur le moteur total S&S early-shovel de 93 ci, Guzz a fait mettre des décompresseurs très utiles car la compression est très forte.J’ai aussi remplacé toute la visserie par des tiges filetées avec écrous borgnes et rondelles bronze pour un homogénéité et pour que cela soit plus beau.L’ échappement étant très bruyant, pour ne pas être trop emmerdé par le législateur, j’ai fabriqué de atténuateurs de bruit en cuivre d’environ 25 cm de long.

  Pour tout ceux qui veulent le voir en chair et en os, il sera exposé à Pecquencourt les 12 et 13 Mars.

Je vous invite à découvrir aussi, les constructions de son fils sur le site http://pumpachoppa.free.fr/

 Je termine ce billet par un grand remerciement au  proprio de ce chop et à son talentueux géniteur El Guzz!!!

 

 

Publié dans 5' - Les FRENCH builders: Dub, Nicolas Chauvin, Bubu... | 1 Commentaire »

Kustom Boutik

Posté par wishbiker le 18 février 2010

Cliquez sur la bannière pour accéder au site

Kustom Boutik dans KUSTOM BOUTIK image_059

 Rentrez dans l’univers des vêtements Kustom

T-shirts, accessories, fashion

 
http://www.kustomboutik.com/

 

Découvrez la boutique Kustom Boutik  avec ses vêtements, t-shirt et accessoires.

Créez et personnalisez votre vêtement en quelques minutes.

Choisissez parmi des centaines de motifs  uniques et une multitude de produits design. Du t-shirt au mug, testez les possibilités de la Kustom Kulture (Biker, Harley, 8ball, eight ball, malte, USA, us, america, skull, tête de morts, kustom, hot rod, custom,  nose art, chopper… ) et imprimez vos idées avec les meilleures techniques de flocage, sérigraphie, transfert numérique ou direct digital.

Paiements sécurisés et envois ultra rapides ! 

 

Quelques exemples de T-shirts que vous pourrez trouver:

 

 

 dans KUSTOM BOUTIK

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Publié dans KUSTOM BOUTIK | 1 Commentaire »

Harley Davidson les dates importantes

Posté par wishbiker le 2 février 2010

 Harley Davidson les dates importantes dans 1 - Histoire Harley animiertes_logo1

 Old_B_W_knucklehead_shot_1 dans 1 - Histoire Harley

1903 Harley Davidson est fondée. La première Harley-Davidson est commercialisée

1905 La « Silent Grey Fellow »  coïncide avec le gris nouvelle norme de couleur.

1907 La première Harley-Davidson vendue aux agents de police

1909 Premier moteur   »V-Twin » 

1912 Premier mécanisme d’embrayage 1914 starter et le frein arrière  intérieur apparait 1915 Trois vitesses de transmission
1916 Le premier numéro de « The Enthusiast » publication

1922 74 « débuts du moteur Twin

1928 le frein de roue avant apparaît

1929 WL 45 « moteur Twin

1932 45 « servicar

1936 80 « à soupapes latérales moteur Twin et le premier » Knuckle Head « 61″ du moteur

1937 William A. Davidson décède 1941 74 « super puissance du moteur à soupapes en tête 1942 Walter Davidson, décède à 65 ans1943 Bill Harley meurt à l’âge de 66 ans

1947 74 « Big Twin moteur à soupapes en tête

1948 74 «  » Panhead « moteur est introduit

1949 Les débuts Hydra-Glide

1950 Arthur Davidson, décède à l’âge de 69 

1957 Sportster  XLH

1958 La Hydra-Glide devient le Duo-Glide

1959 XLCH Sportster 
 

1960 La «Topper», un scooter en fibre de verre, a été introduit.

1960 Harley Davidson travaille avec le constructeur italien Aeronautica Macchi. SpA à produire une gamme de motos plus petites composées des Shortster (donnera lieu au x-90) et la Sprint.

1965 Les débuts Electra-Glide 1965 George Roeder établit un record du monde de vitesse (177.225 mph)


1965 Après avoir été fermé pendant plus de 60 ans, Harley-Davidson ouvre au public
 
1966 L’introduction de la Harley Davidson shovel head 1967 Démarrage électrique Sportster 1969 Fusion avec American Machine and Foundry Company (AMF) 1971 FX 1200 Super Glide  

1972 1000 XLH cc / XLCH Sportster

1972 Adoption des freins à disque

1977 FXS 1200 Low Rider et FLHS

1978 modèles 75th Anniversary 

1978 FLH-80 Electra Glide 1978 Premier allumage électronique sur une Harley 1979 FXS 80 Low Rider  1980 FLT caoutchouc montés moteur1981 Les cadres supérieurs de chez Harley-Davidson achète la société de l’AMF qui détient les parts HD. 
Harley-Davidson redevient une société privée.

1983 Président Reagan impose des droits de douane supplémentaires sur toutes les motos japonaises 700 cc ou plus.

1983 Le Harley Owners Group (HOG) est établi.

1984 L’introduction du  moteur « Evolution » 

1984 Première Softail


1986 par émission d’actions ordinaires et des billets subordonnés, Harley-Davidson une fois redevient une société détenue publiquement.

1988 breveté le retour de la fourche  »Springer »  

1990 Dyna est introduit1991 transmission à cinq vitesses

1992 Tous les Harleys adoptent un entraînement par courroie

1993 « 90ème anniversaire » 1995 Premiers modèles à injection de carburant

127x104_harleylights

Publié dans 1 - Histoire Harley | 3 Commentaires »

Nicolas CHAUVIN « ze french’touch design! »

Posté par wishbiker le 1 février 2010

Nicolas CHAUVIN Nicolas Chauvin est incontournable sur la scène internationale des customs builders, malgré sa discrétion, il sait se faire remarquer par ses créations incroyables au design hors du commun et singulier. La fluidité des lignes avant-gardistes de ses créations qui mêlent les lignes originelles des motos du début du siècle dernier dans une interprétation contemporaine, laisse sans voix. 

Il suffit d’admirer sa dernière création pour le cinquantième anniversaire de S&S pour s’en rendre compte.Pas de droits sur l'album 165886

 

Je ne vous parlerai pas du nombre incroyable de prix et trophées qui jalonnent son parcours, je m’attacherai à vous présenter le master builder et ses œuvres. 

 Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à le remercier chaleureusement d’avoir accepté de figurer sur mon site et surtout de nous faire rêver avec ses créations!

Nicolas  a manifesté dès sa plus tendre enfance un talent naturel pour l’art, commencant à dessiner ou  peindre des tableaux de son imagination. Je crois savoir que le cultissime film Easyriders a alimenté quelques uns de ses rêves …

championship2 dans 5' - Les FRENCH builders: Dub, Nicolas Chauvin, Bubu...

 À l’âge de 14 ans, Nicolas a commencé à personnaliser son CC 50  et ceux de ses amis.

Son engouement naturel pour l’art et son talent l’ont fait remarqué par ses professeurs qui l’ont encouragé à intégrer une école d’Art, sous la bénédiction de  son père qui l’a encouragé dans cette voie.

A 20 ans, après ses études d’école d’art de Paris et il travaille comme illustrateur aérographe pour les agences de publicité, Nicolas se consacre principalement à la construction de motos customs tout en combinant de multiples aptitudes: la créativité, la conception, de la tôle, de l’ingénierie, mécanique, peinture …

En 20 ans d’expérience, Nicolas se fait un nom par lui-même en remportant de nombreux Best of show en Europe et aux USA Best (y compris Daytona’99 montrent Champion Big Daddy Rat’s Hole) et possédant son œuvre publiée dans de nombreux magazines et livres dans le monde prestigieux que «Art of the Harley « (Barbican Art Gallery) et » Variations Bikers « (Bernard de Tournadre) pour ne citer que quelques uns.

Ses créations sont exposées au musée d’Art au Royaume-Uni Londres Barbican Art Gallery, Liverpool Musées et en Suède à près de Kulturhuset Arlen Ness, Dave Perewitz, Rick Doss, etc ..

CHAUV125_1_JPG

MF8O3819_1_JPG

010_jpg 

 L’industrie de motos custom le reconnaît en tant qu’artiste batisseur avec un style unique, des dessins raffinés et une attention particulière aux moindres détails même dans la peinture aérographe.  Nicolas’s Bikes influence, de part leur style novateur et des solutions ingénieuses, les tendances esthétiques.

Certains disent qu’il est précurseur. Nicolas sourit et répond simplement: «J’ai construit mes rêves .. »

workshop3jpg

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter son site

http://nicolaschauvindesign.free.fr/index.html

Pour info, deux de ses superbes réalisations sont en vente, dont l’une est exposée chez Passion road 95,

 la voici

backinblood%20042_jpg

 

 

 

Publié dans 5' - Les FRENCH builders: Dub, Nicolas Chauvin, Bubu... | Pas de Commentaire »

HARDCORE => Marcus WALZ

Posté par wishbiker le 24 septembre 2009

 HARDCORE  =>    Marcus WALZ dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..) index

En juillet de 1967, Marcus Walz est née à Heidelberg.  Même dans l’enfance, il était fasciné par tout ce qui à des roues.  Il apprend la mécanique et, à 14 ans, a acheté une CS Zündnapp 25 avec son argent économisé et qu’il a complètement reconstruit.  Peu de temps après, il est devenu bien connu dans Heidelberg et la région environnante.  

 Avant il a acheté sa première voiture à 17 ans, il avait déjà possédé plus de 20 cyclomoteurs, qu’il essayait de reconstruire et de les revendre.  A 19 ans, il a découvert son amour pour tout ce qui provenait des États-Unis, principalement les voitures.  Il a complètement démonté les Camaro 1969 et 1971 Corvette Cabrio qu’il possédait à l’époque, reconstruit leur pièce par pièce, puis les a vendus avec un un pincement au coeur.
 La première Harley a été acheté un Softail 1987 reconverti.  Ensuite, pour la somme incroyable de 50.000 DM, la Harley a été vendu à un bon ami.  Avec l’argent, Marcus a surtout acheté de bons outils et utilisé le reste, un complètement délabré de Pan à Starrahmen.
 Marcus a découvert une nouvelle passion avec les années 1980: Moto Cross obtenant un contrat de Kawasaki en 1989 et 1990 et, entre autres, ont également pris part à quelques courses pour le championnat allemand.  Il a eu un accident grave en 1990 lors d’une course insignifiante.  Il a perdu presque toutes ses dents, a brisé la mâchoire de multiples reprises et a subi des lacérations graves autour de son visage et le cou.  Il a participé à quelques courses de plus en 1991 avant de devoir raccrocher ce sport pour toujours.
 Fatigué de la Moto Cross, il a ensuite commencé à travailler son Pan, comme il l’avoue lui-même aujourd’hui, il a acheté pour beaucoup trop d’argent, en travaillant à partir d’une salle convertie que les parents de sa petite amie avait mise à sa disposition en 1991.  Mis à part le moteur, la transmission et le châssis, il a été incapable d’utiliser autre chose, et ce projet est devenu une nouvelle construction terminée.  Le produit fini a dépassé toutes ses attentes, tant Marcus ainsi que la presse.  A partir de là, les choses commencaient à avancer étape par étape.  Copains, amis et connaissances est arrivé à la salle dans une banlieue de Heidelberg, maintenant bien connus chez les conducteurs de Harley, de laisser leurs Harleys à Marcus.  S’en suivi  la «naissance» de WALZ HARDCORE CYCLES.

Hardcore%20cycles-01 dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..)

 À la fin de 1992, Marcus enregistré son petit atelier dans le commerce, puis officiellement fondé WALZ HARDCORE CYCLES en Janvier de 1993.  Les locaux sont devenus beaucoup trop petits dans un court laps de temps et donc, à l’été 1994, il s’installe dans un bâtiment de 600 mètres carrés dans la zone industrielle près du circuit de Hockenheim bien connu du Grand Prix « Hockenheim », où l’entreprise se trouve encore aujourd’hui.
 En 1998, Marcus a inventé et développé le style de « Drag » frame maintenant connu à travers le monde et présenté avec un style complètement nouveau , dont la présentation a frappé comme une bombe.  

Le monde professionnel a été particulièrement excité aux États-Unis et au Japon, et Marcus a été invité à de nombreux spectacles et événements avec sa moto. 
 Au milieu de l’année 2000, Michael Winkler, a rejoint la société comme un partenaire égal et a repris la direction.  Dès lors, Marcus axée exclusivement sur la commercialisation, l’organisation de manifestations commerciales et d’expositions et, bien sûr, sur les  nouvelles promotions de motos et le développement de nouveaux produits.  Depuis 2005, il s’est essentiellement concentré sur WALZ HARDCORE CYCLES USA à Miami, en Floride, avec son partenaire d’affaires des États-Unis Veny.  En outre, Marcus est également responsable de l’ouverture et la délivrance de permis aux nombreux magasins d’WHC en Europe, tels que les HFC Barcelone, Espagne, Hongrie WHC, WHC Hollande, la Suisse et WHC plus. 

Hardcore%20cycles-02 

 Dans les années 2004, 2005 et 2006, Marcus a été le seul constructeur de moto custom qui ne vivent pas aux États-Unis à être invité au très célèbre « Artistry in Iron » spectacle de Las Vegas, qui a lieu chaque année dans le cadre du Festival de Las Vegas.
 En Avril et Mai de 2006, Marcus s’est illustré à l’émission Discovery Channel TV « Biker Build-Off » en tant que constructeur de moto et devient le premier non américain à remporter le duel.  

 Ce programme a d’abord été présenté en Europe en Décembre 2007.  Marcus a également remporté cette prestigieuse manifestation contre le constructeur et pilote Swiss Bike dragster Urs Erbacher et est ainsi devenu le premier double « Biker Build-Off Champion» qui a été victorieuse dans les deux Etats-Unis et Europ.

 En 2008, Marcus a décollé massivement avec son label récemment créé ‘Walzwerk ».  Le projet a été un succès complet dès le premier jour.
 Avec une présence médiatique énorme, au printemps 2009 Marcus a présenté son livre récemment publié «Marcus Walz – Hardcore for Life ‘. Peu de temps avant que le livre a été publié 

Marcus-&-Bonneville-Shirt41

 En Janvier 2010, WALZ HARDCORE CYCLES fête ses 17 ans d’anniversaire avec une grande fête et une party bike show .  Aujourd’hui, Marcus Walz est l’un des plus connu et influant dans le monde de la moto kustom.
http://www.walz-hardcore-cycles.com/englisch/index.html

Publié dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..) | 2 Commentaires »

Shinya Kimura => Zero Engineering

Posté par wishbiker le 15 mai 2009

Shinya Kimura =>  Zero Engineering dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..)

  

    Shinya Kimura

est un constructeur « Custom bike »  japonais

et fondateur de la Zero Engineering

et de la technologie de Chabott.  

Il a lancé « zero style ». 

Shinya a fondé la technologie Zero à Okazaki Japon en 1992. Au commencement son magasin a été appelé atelier de réparations Chabo mais le nom a été changé l’année suivante en Zero Engineering. Il a bientôt gagné une réputation pour les aspects minimalisme et vintage de ses motos qui combinent la forme et la fonction. Son nom était bientôt synonyme comme Zéro-style. Un bike de Zéro-style est typiquement basé autour d’un cadre rigide, un moteur pré-1984 Harley Davidson, une fourche springer et inclut souvent des pièces restant en métal nu. L’inspiration est venue du wabi  sabi (amélioration austère) et de la beauté des matières premières et d’incorporer l’essence du wa (harmonie) dans ses conceptions.  Shinya et son équipe ont été également connus pour mettre leur travail à l’essai en participant à différentes courses «  vintage » avec leurs motos. 

En 2002, Shinya ouvre un bureau à Las Vegas Nevada, où il a établi son entrée en 2005 dans la célèbre émission biker build off contre Joe Martin. Le custom bike été construits en 10 jours devant un équipage de tournage.

Image de prévisualisation YouTube

Actuellement, Shinya a laissé la technologie Zero et a lancé son propre studio appelé la technologie de Chabott dans Azusa, la Californie. 

zero02 dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..)

Chabott Engineering Knucklehead

3116640459 E79987D278 O

La technologie Zero est toujours au Japon et à Las Vegas qui a depuis cette date créé plus les 200 customs, y compris la nouvelle ligne de production construite avec  dextérité à Las Vegas. Actuellement elle inclut des modèles basés sur le moteur de Shovelhead et évolution de Harley Davidson,  ainsi que deux modèles basés sur le Sportster.  Récemment deux motos de la compagnie ont été utilisées dans le film Iron man en 2008.

 

Publié dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..) | Pas de Commentaire »

Paul Yaffe le visionnaire…

Posté par wishbiker le 18 mars 2009

Paul Yaffe le visionnaire... dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..) img045og7

Certains disent que Paul Yaffe est un véritable artiste. Ses créations ont été comparées à des sculptures. Est-ce qu’il est un inventeur, un ingénieur, un visionnaire?  À différents moments, il est peut-être chacun d’eux.

Lorsqu’on lui  demande comment il continue à faire mieux à chaque création, Paul sourit simplement. J’ai un don naturel pour  regarder les choses, et de voir comment les améliorer. Parfois, mon travail d’ingénierie défis eux-mêmes mes rêves. Chaque soir, que j’ai un rêve ou suis inspiré par une image, mes changements de style. Je suis en constante évolution.  

 Avant même que le projet commence, il visualise mentalement une vue aérienne de tous les éventuels éléments à prendre en considération.   Dotée d’un savoir-vision du résultat final, il voit la façon dont la collection d’éléments nécessaire pour se fondre et de travailler ensemble. Sa compétence technique consiste à choisir la meilleure combinaison d’éléments afin d’obtenir la meilleure fonctionnalité et la beauté.

20235323_l dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..)

 Depuis 1984, Paul Yaffe a été à l’origine de customs Harley-Davidson primées dans plusieurs pays.  Sa vision et son style unique ont été mis aux normes de l’industrie depuis plus d’une décennie. Vous rappelez-vous Paul’s custom shop « , American Legend Motorcycle Company, » située dans le désert de Phoenix, en Arizona.  

 Paul et de ses créations sur mesure ont honoré les pages de plus d’une trentaine de magazines au cours des dernières années, tant aux États-Unis et internationalement. Son show bikes ont prétendu « Best of Show » à l’honneur le plus prestigieux concours aux US, y compris «The International Show Car Association Events », « Le Rat’s Hole Spectacles », « Daytona », « Laughlin », « Del Mar » et le grand père de tous, « The Oakland Roadster Show », pour en nommer quelques uns.

070618001

 Chaque projet peut prétendre de sept cents heures de son temps. Parce que chaque projet est unique, la réception de l’un des dizaines de genre,  la construction de plus de douze motos custom en une année serait impossible. 

Une fois dévoilée au public, la demande ces produits est souvent élevée. 

En témoigne cette superbe sortie d’echappement.

Supertrapp%20Phantom%20by%20Paul%20Yaffe

Paul doit ensuite développer ces pièces spéciales pour la production, et de les rendre accessibles au public par Paul Yaffe Originals. C’est l’aspect la gamme de produits qui le sépare de la plupart des autres. Il existe une demande pour ses nouveaux produits, avant que les produits soient encore en production. 

 Paul peut construire la réputation de certaines des plus belles custom Harley-Davidson et de composants.  Paul fait preuve de compétences, d’ingénierie, avec son oeil pour le design, la physique mécanique, et une compréhension approfondie des motos custom, sont ses parfaits alliés dans sa quête pour créer le plus novateur et le succès des produits ..

 et des très beaux baggers comme ci dessous…… 

product-tankswap-app2

Publié dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..) | Pas de Commentaire »

Exile cycles => Russell Mitchell

Posté par wishbiker le 14 janvier 2009

Exile cycles    =>   Russell Mitchell dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..) MediaL848 Russell Mitchell est né dans le Frampton sur Severn, un petit village agricole à l’ouest de l’Angleterre. A l’âge de 22 ans, Russell a reçu un diplôme de l’université de Bristol en tant que médecin vétérinaire et a pris un travail à Londres. La vie dans la grande ville a vraiment ouvert ses yeux. 

Les motos ont toujours joué un rôle important dans la vie de Russell. Ses constructions ont été basées autour des scooters! Au début des années 80, il était une figure importante dans la scooter-scène anglaise prospère. 

 En 1991 Russell est venu aux USA avec $9.000, et le next day a dépensé $8.650 sur un Softail 1987. En 1994, après un film publicitaire lucratif de Marlboro, Russell a décidé d’établir deux customs identiques. Il est vraiment allé à la ville avec ses pièces, apprenant sur le tas la soudure et l’usinage. Un an après, il inaugure son premier voyage avec son custom, il a couru dansl a « Bandit » Ball de Keith, le rédacteur d’Easyriders. 

Quelques réalisations

129169627 dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..)

hotRod2

exilecycles2

 L’intérêt manifesté pour ses pièces uniques a persuadé Russell de lancer une entreprise à temps partiel dans son garage. De son exile aux USA, le vieux nom d’exile a semblé approprié et ironique, et ainsi, en 1995 exile cycles était né

 Les affaires ont bientôt exigé tout son temps et Russell a abandonné ses autres carrières. Pendant plusieurs années, il a pratiqué son métier de son garage, jusqu’à ce que son épouse l’ait poliment demandé de trouver un endroit adéquat. Un vrai atelier a permis à exil cycles de se développer et Russell n’a jamais regardé en arrière.   

RussellMitchell2

Russell Mitchell, président  d’exile cycles, est maintenant en sa dixième année de son business. La compagnie s’est développée après des commencements modestes, dans une société portant sur plusieurs millions de dollars aujourd’hui. Son nouvel atelier fait presque 1800m2. Chaque pièce est fabriqué et  il les vend directement au public et par son réseau de plus de 1.000 revendeurs. Exil cycles produit environ vingt customs sur commande complets tous les ans. Ces motos sont immédiatement reconnaissables pour leur identité propre, dur, industriel. Ils sont comme une bouffée d’air frais parmi la masse des customs over-painted aux USA. 

Dans l’industrie de moto, Russell a une réputation considérable et ses tatouage sur le corps ainsi que  sa crête sur le crane  assurent une identification facile. Presque chaque week-end il peut être trouvé à un des nombreux événements autour des USA, montrant ses customs sur mesure. Russell est vraiment reconnaissant aux Etats-Unis pour lui avoir donné la chance de poursuivre ses rêves.

American way of life !!!

400x320_trike4_-_400

Publié dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..) | 7 Commentaires »

Stinger Custom Cycles Butch Mitchell & Dawn Norakas

Posté par wishbiker le 9 décembre 2008

 Stinger Custom Cycles

Stinger Custom Cycles  Butch Mitchell & Dawn Norakas  dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..) StingerLogo

 Butch Mitchell & Dawn Norakas ont commencé l’aventure Stinger Custom Cycles après les rêves de posséder leur propre magasin. La chose étrange est que Butch et Dawn ne se sont connus que 6 mois avant l’ouverture de Stinger Custom Cycles.

sar3 dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..) 

 Butch Mitchell, est né en Californie, mais a grandi dans le lac Havasu, AZ.  Quand il a rencontré Dawn, il possédait une entreprise de construction à Las Vegas et le bar à Cedar City, UT.

blackmail2

Dawn Norakas, est né dans le Missouri, mais a grandi à Ennis, TX. Elle a obtenu son diplôme de Navarro Junior College.  S’est ensuite rendu à l’Université de North Texas, et est titulaire d’un Bachelor’s Degree. Quand elle a rencontré Butch, elle a accepté la planification du magasin ainsi que sa localisation à LasVegas, après avoir travaillé pendant 3.5 ans pour  Custom Chrome. 

Butch et Dawn ont  commencé à parler de la premiere moto de Dawn,qu’elle construit avec l’aide d’un co-travailleur.  Toutes les pièces sont sortis d’une CCI catalog, mais elle a ses conceptions dans la tête qu’elle voulait mettre.  Butch même fait part de ses frustrations.  Dawn contribué à lui donner les pièces et ils ont fini ensemble un premier projet. Six mois après, ils ont commencé avec Stinger Custom Cycles.  

 Le nom est venu de leurs signes astrologiques. Butch et Dawn sont  nés à six jours d’intervalle sous le signe du Scorpion et  leur logo est un scorpion. 

 Le magasin était composé de Butch, Dawn et Andy Funderburk.  Andy enseignait à  Dawn  les découpe , le façonnage et la soudure des métaux, elle peut maintenant obtenir tous les dessins qu’elle a dans sa tête et les transcrire sur une moto. Butch a une bonne connaissance des motos car en possédant  un si grand nombre de Harley et donc de faire tout le travail du moteur. 

 Depuis, Butch et Dawn ont eu plus d’une vingtaine de projets, y compris dans des revues internationales et des arts du Chopper II.  Dawn a remporté la moto de l’année en 2004. Butch et Dawn ont participé à la célèbre émission Biker Build Offs avec Paul Yaffe. 

Butch est plus hardcore, style ancien avec  filsexposés, câbles, rouleaux, avec très peu de chrome et de la peinture si elle peut l’aider.  Avec Dawn le style est plus sexy et élégant.  Tout ce qui peut être caché, l’est. Tout intérieur.  Et elle aime le chrome. 

Stinger Custom Cycles conçoit et fabrique beaucoup de pièces originales. Le magasin a actuellement Butch, Dawn et un employé à temps partiel. Andy a, depuis, a commencé sa propre société. 

ratbike7

greenbuell10

randyschopper

felon6

mspimpin8

charitybike8

Publié dans 5 - Les builders US (indian larry, Jesse James, OCC,..) | 2 Commentaires »

Oliv’ dit Xd pour les cyberbikers

Posté par wishbiker le 23 octobre 2008

Oliv'  dit Xd pour les cyberbikers dans 5' - Les FRENCH builders: Dub, Nicolas Chauvin, Bubu... olivdubuc2

Oliv’ c’est le jeune homme au sourire ultra bright à gauche. A droite , je ne vous le présente plus c’est le Dub

(voir l’article ici http://wishbiker.unblog.fr/2008/10/22/dub-performance/)

 

Outre le fait qu’Oliv soit un pote et associé de Fred Duban, c’est avant tout un passionné des vtwins  et on peut le dire, tout ce qui touche à la  culture  Kustom et Biker.

Je profite de l’occasion de le remercier de m’avoir aider deux trois fois, en particulier un jour ou à peine j’avais sollicité un service  le lendemain je recevais un p’tit colis emoticone

Son coin de paradis à lui c’est ça

sanst10ft0 dans 5' - Les FRENCH builders: Dub, Nicolas Chauvin, Bubu...

Son Amérique à lui dans l’est de la France.

Comme tout biker, il a une monture enfin je devrais ajouter un « s » car quand la passion est là …….

 

Séquence nostalgieemoticone  sa toute première (là photo quand il la vendait …) acheté d’origine et d’occaz !! 

QUi n’a pas commencé par un sporty?

xdsportyancien.jpg

 

 

En voici une sur base sporty ( bon faut pas lui dire mais c’est pas ma préférée…. shut emoticone )

 

 finidteea5

des détails : 

T origine epoxy noir (à la place de larges) roue AV 19 lieu 21,Gb Ar retaillé , phare AR Duo Glide, reservoir FX Shovel, repose pied cross, GB avant Fx shovel, une paire de Avon MKII, un Zbar qui trainait là, un phare ???

after market,’ya même des clignos !! 

poignées oldstyle !! 

Il a  pas su choisir la couleur alors il a  laissé une de chaque!!! 

des leviers Beringer … le seul truc cher, mais la seul soluce pour pas que ça soit plus long que le guidon !! un trapp d’occaz, de la bande thermique

Quelques détails:

sporty11.jpg1ter31.jpgdsc00119w1.jpg

Dyna x racer 

 dynaog31.jpg

dynaog1.jpg

dynaog21.jpg

Il l’a monté en partie  dans sa cave … et fini

dans l’atelier d’un pote !! 

 1550, miku 42, cams (méchants), jantes akron 17, pneu AR plus large 170, GB Ar origine modifié idem sabres etc … pour passer sans grosse modif le 170, ceriani inversée , GB av maison, réservoir Zodiac modifié, selle lepera, amorto court Magnum, phare et feux ness, retro compteur OMP 

la recette pour faire une painted Black :   

ingrédient : 3quartdroit5zi

  

dépeçage : dsc02430web1dy

avec quelques bons ingrédients on obtient  :

rk01b1.jpg

rk031.jpg  rk051.jpg

  

sister Morphine :                           dyn.gif

Il l’a dessiné dans les moindres détails, jusqu’à la peinture, le montage a été fait à l’époque avec ses potes Fred et Alain (anciennement Chopper Paradise), à 3, 4 avec Bubu pour les échappements !!

Voici en exclu des photos du montage!!!

avril0120021.jpg020102a1.jpg020102c1.jpgmars0820021.jpgmars0320021.jpg 

 

 

 

 

 

 

 Enfin y a aussi ça!!!le x90 (non pas le 4×4 luxe)plaqconsx901.jpgphoto0341.jpgphoto0471.jpg

photo0391.jpg

 

Sur base sporty, j’ai un coup de coeur pour le bobster de chez Dub dans un pur style bobber rigide!

 dsc00111vi6

Bonne route l’ami!! emoticone

hdhba.gif

 dsc00110qy4

Publié dans 5' - Les FRENCH builders: Dub, Nicolas Chauvin, Bubu... | Pas de Commentaire »

1234
 

SsangYong (쌍용 자동차) Cha... |
sgva |
Restauration MG Midget 1500... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VLDC Racing
| "The Race Racing Team"
| BLOG DEDIER A NOTRE AMI